Le 30 mai 2017

BI nouvelle génération

Un tour d'horizon des nouvelles tendances
D’après Thierry Donadieu, Business Angel et mentor de startup, nous assistons depuis quelques années à une nouvelle génération de la BI. Si auparavant les outils de l’informatique décisionnelle s’adaptaient aux évolutions technologiques et aux plateformes existantes, la BI « new gen » a aujourd’hui la caractéristique majeure d’être conçue « ad hoc ». En un mot, d’être « user centric ».
Aussi, on parle de plus en plus d’outils light, visant à réduire les impacts vis à vis du SI, accélérer la prise de décision, faciliter l’expérience utilisateur, réduire les coûts et optimiser le ROI. Ces solutions innovantes, aux interfaces avancées et très intuitives, disposent selon Donadieu d’un bon nombre de caractéristiques communes.
Decouvrons-les.

1. Cloud End to End

Le produit Cloud est architecturé dès sa conception pour qu’il réponde aux principes de multi­-tenant et d’élasticité. A cela, on peut ajouter l’utilisation de technologies de type conteneurs «Docker » et l’interfaçage avec les couches gestionnaires du cloud.

2. Intégralement multi­-devices

Nous parlons ici d’un outil capable de se reconfigurer en fonction du device, et cela nativement. Pour ce faire, il faut adopter des technologies dites responsive comme le framework Bootstrap de Twitter.

3. Embedded

Quelle que soit sa destination (comptabilité, supply­-chain, web monitoring, …), tout logiciel moderne doit intégrer les notions de tableau de bord et d’aide à la décision. Au lieu d’obliger l’utilisateur à s’adapter aux nouvelles interfaces, on passe maintenant aux logiciels décisionnels conçus en mode « Embedded ».

En terme architectural, cela se traduit par l’existence d’API et la possibilité d’encapsuler les restitutions au sein d’autres logiciels (iframe).

4. Predictive

La nouvelle ère de la BI repose sur  des algorithmes prédictifs (type régression linéaire). Comme Thierry Donadieu le souligne : Après l’Insight (que se passe-­t-­il ?), vient l’Actionable (quels paramètres vont optimiser mes ventes ?)

5. Big Data Ready

Ici, l’outil décisionnel exploite des gisements de données contenus dans des « lacs » non structurés et non relationnels (type SPARK/Hadoop). Les grands éditeurs utilisent déjà cette nouvelle génération de  BI :  nous retrouvons « SAP cloud for Analytics » chez SAP, « Oracle Business Intelligence Cloud Service » chez Oracle, ou encore « Qliksense » chez Qliktech.

Et pour terminer, le Graal de tout temps des systèmes décisionnels :  Deep Learning et chatbots pour des interfaces utilisateurs toujours plus intuitives et conversationnelles, surtout dans les « Analytics ».

Laisser un commentaire